Catégorie : Gazelles

Déjà décisif pour Ottignies – lavenir.net

Les deux premières journées de l’année seront déjà décisives pour les Ottintoises dans le cadre du maintien en P1. Les Gazelles vont, en effet, rencontrer les deux derniers du classement en l’espace de deux semaines.

Elles accueilleront tout d’abord Berchem, l’avant-dernier, ce dimanche matin avant d’aller chez la lanterne rouge de Wolfsdonk le week-end suivant. Un 6 sur 6 est presque une obligation dans le chef des joueuses de Jamel Dennoune.

Du côté de Perwez, les entraînements ne reprennent que ce mercredi soir en vue du déplacement de samedi à Gooik (le cinquième) «car on a joué jusqu’au 20 décembre et on avait donc continué à s’entraîner normalement jusque-là, rappelle le coach Manu Jossart. Les filles avaient besoin de souffler après avoir beaucoup travaillé car on avait fait une grosse remise à niveau lorsque j’ai repris l’équipe. On avait perdu 0-1 à l’aller contre Gooik, mais je reste persuadé qu’il y a moyen de prendre des points contre toutes les équipes, peut-être à l’exception des trois premières.»

Après, il y aura Sterrebeek, le leader, puis deux matches important contre Veltem et Merchtem. Le groupe s’entraînera désormais deux fois par semaine.

viaDéjà décisif pour Ottignies – lavenir.net.

Foot: les échos de nos équipes féminines – lavenir.net

Ottignies méritaient mieux
Les Gazelles se sont inclinées 1-3 contre Wezemaal. « Le résultat ne reflète pas le match, tient à préciser l’entraîneur ottintois Jamel Dennoune. On était bien dans le match jusqu’à cette erreur de positionnement de la gardienne qui nous coûte le 0-1. Malgré ce coup au moral, on se reprend bien, mais une nouvelle erreur de positionnement amène le 0-2. On pousse en deuxième mi-temps, on revient à 1-2 but de Renoirt et on a les occasions pour égaliser, mais ça ne veut pas rentrer et on encaisse le 1-3 en fin de match. »

viaFoot: les échos de nos équipes féminines – lavenir.net.

Les échos des équipes féminines du Brabant wallon – lavenir.net

Ottignies a craqué à 2-0

Les Ottintoises ont livré une bonne première période à Tienen. « On jouait haut et on les empêchait de sortir, explique l’entraîneur Jamel Dennoune. Le but était de garder le rythme, mais on commençait à être fatigué à cause d’un effectif réduit. La blessure de Vandeplas nous a obligés à changer le système et on encaisse vite deux goals, ce qui nous a mis un coup au moral et on s’est complètement désorganisé. » Malgré le 3-1 d’Henrion, les Gazelles s’inclinent finalement 4-1.

viaLes échos des équipes féminines du Brabant wallon – lavenir.net.

“Il y a du travail”

L’Avenir 15/10/2014

Jamel Dennoune, en tant que T1, comment jugez-vous le début de saison de la P1 d’Ottignies?

On avait trois matches à notre portée jusqu’ici. On est battu 1-0 par Berchem, on perd contre Veltem et on ne ramène qu’un point de Merchtem. L’objectif n’est pas atteint mais ce n’est pas une catastrophe car on savait que ce serait une saison compliquée dans une série plus relevée où beaucoup d’équipes se sont renforcées. Il y a du travail mais c’est pour cela que j’ai voulu relever ce challenge.

Que faut-il retenir du 0-0 à Merchtem?

On a dominé en possession de balle et on s’est créé pas mal d’occasions, surtout dans le troisième quart d’heure, mais on n’a pas su les finir et c’est le genre de match où il faut marquer vite.

Comment voyez-vous la suite des événements?

On doit garder la tête haute et continuer. Il y a vraiment quelque chose à faire mais on doit d’abord créer une dynamique de groupe avec les filles de P2.

Voir l’article

Une nouvelle dynamique

L’Avenir 27/8/2014

Nouveau staff et noyau modifié.Les Gazelles doivent repartir sur de nouvelles bases après une saison assez décevante.

Ottignies a terminé quatorzième du dernier championnat. «On reste sur une saison très décevante, signale le nouveau coach Jamel Dennoune qui avait déjà dépanné l’équipe à l’une ou l’autre reprise. Quand ça ne tourne pas, on pointe souvent l’entraîneur, mais il faut aussi pouvoir se regarder en face et donner le meilleur de soi-même sur le terrain. Je continuerai à m’occuper des jeunes d’Ottignies, mais j’ai accepté de reprendre l’équipe car j’avais envie de toucher à la P1 dames et d’apporter ma touche personnelle.»

Le noyau a pas mal changé même si «nous avons conservé une quinzaine de filles auxquelles nous avons ajouté le restant de l’équipe de P2.»

Au niveau ambitions, «le but est de créer une nouvelle dynamique. On ne va pas jouer le titre, mais on ne se contentera pas du maintien dans le bas du classement. On veut prouver que les anciens résultats sont dus à plusieurs facteurs et qu’on a notre place en P1. On jouera sans pression, en essayant de proposer un football agréable, mais en y mettant de la discipline.»

Voir l’article

Quel Avenir pour Ottignies

L’Avenir 14/5/2014

Les Gazelles ont terminé à l’avant-dernière place. Joe Dasilva s’en va et l’équipe pourrait connaitre pas mal de changements.

Cette saison 2013-2014 ne restera pas dans les mémoires à Ottigniesqui a terminé à l’avant-dernière place de la P1 avec seulement seize unités. La fin de championnat fut même très compliquée avec plusieurs forfaits dont celui du week-end dernier pour le match prévu à Tirlemont. «Le groupe était déjà fort restreint en raison des blessures et il n’y avait de toute façon plus rien à gagner,souligne Mohamed Riani. On n’a pas réussi une grande saison, c’est même la pire depuis plusieurs années, en raison de plusieurs facteurs. Pas mal de joueuses ont notamment manqué de régularité aux entraînements et en match. Il a souvent fallu faire du bricolage et, dans ces conditions, il était difficile de pouvoir revendiquer quelque chose.»

Même si le club va encore inscrire deux équipes pour le prochain championnat, leur avenir reste assez flou pour le moment. En P1, un nouvel entraîneur sera désigné d’ici la fin du mois. Au niveau du noyau «on va devoir faire l’inventaire, précise encore Mohamed Riani qui ne coachera plus la P2 dames puisqu’il reprendra les reines de l’équipe première masculine en P4. Deux joueuses sont partantes certaines (à Grez-Doiceau) et quelques filles vont arrêter pour raisons professionnelles. Rien n’est encore officiel pour les autres.»

La jeune et talentueuse Pommerell, meilleure buteuse de l’équipe cette saison, devrait rejoindre le White Star.

Voir l’article