Ottignies devient un sacré client

Rencontre avec… – Kevin Schneider Ottignies
Ottignies devient un sacré client

Avec une seule défaite en huit journées et après avoir accroché plusieurs favoris, Ottignies confirme son statut d’équipe difficile à manier.
Kevin Schneider, Ottignies a remporté sa première en déplacement (0-3) à Mont-St-Guibert. Quel est votre sentiment?

J’espère déjà que ce ne sera pas la dernière (rires). C’était pourtant un match difficile sur un terrain compliqué et face à un adversaire très engagé. On a mis un peu de temps à rentrer dedans mais on est toujours resté bien organisé, on est parvenu à poser notre jeu et on a su se montrer efficace sur les phases arrêtées.

Avec un seul revers au compteur, (contre Perwez) vous avez réussi votre entame de championnat?

On réalise un bon départ. Pourtant, on avait connu une période de préparation assez difficile, un peu comme c’est le cas chaque année, en raison des nombreuses absences dues aux vacances et aux secondes sessions d’examens. Mais les retours nous ont apporté de la stabilité et on forme désormais un vrai groupe.

Cela dit, il y avait moyen de faire encore mieux que vos treize points actuels?

C’est vrai qu’on aurait pu faire mieux et cela dans la plupart de nos matches. Mais notre jeunesse nous joue parfois des tours car on passe parfois un peu à côté dans des moments clés.

Qu’est-ce qui fait la force d’Ottignies?

On possède un bon noyau et surtout un groupe soudé. Tout le monde se donne à fond et apporte quelque chose à l’équipe à un moment ou un autre.

Que devez-vous améliorer pour la suite?

On doit être plus intelligents car on a parfois évolué en supériorité numérique sans parvenir à prendre le dessus sur l’adversaire. Dans ces cas-là, il faut pouvoir adapter notre jeu et ce n’est pas toujours facile d’y parvenir avec de jeunes joueurs.

Quel est l’objectif cette saison?

On espère terminer le plus haut possible et pourquoi pas dans le Top 5. Et puis, on espère que nos jeunes vont aussi monter en puissance. Là, on va rencontrer Huppaye et le but est de pouvoir enchaîner plusieurs victoires consécutives ce qui serait très bon pour la confiance.

Sur le plan personnel, comment vous sentez-vous au ROS?

Je viens de la région liégeoise où je suis passé par plusieurs clubs et cela fait quatre ans que j’évolue à Ottignies. L’ambiance y est vraiment bonne et je m’y sens très bien.

viaOttignies devient un sacré client – Lavenir.

Les U17 d’Ottignies de la saison 2014-2015 sur le podium des mérites sportifs

La soirée de remise des mérites sportifs s’est déroulée vendredi soir au Blocry, avec la présence des pom-pom-girls de l’UCL.Le gratin du sport ottintois s’est réuni vendredi soir au complexe sportif de Blocry pour la cérémonie des mérites sportifs. Les pom-pom-girls de l’UCL, championnes universitaires, accompagnaient les lauréats et personnalités à se rendre sur scène.

viaDes pom-pom-girls aux mérites sportifs – Lavenir.

La folle remontée d’Ottignies

Mené 3-0 en début de deuxième mi-temps sur le terrain de Wavre-Limal, Ottignies a réussi l’exploit du week-end dernier en décrochant finalement le point du partage: 3-3.«Je retiens surtout l’engagement des garçons qui n’ont rien lâché, apprécie l’entraîneur Mohamed Riani. Ils savaient qu’ils étaient hors sujet en première mi-temps et malgré le fait d’encaisser un troisième but dès la reprise, ils n’ont pas baissé les bras. Au final, on a pris un bon point. Il y a encore eu pas mal de retours, ce qui va nous permettre de travailler plus sereinement et avec tout le monde.»Reste à confirmer ce bon état d’esprit face à Jodoigne. «C’est un peu la surprise de ce début de saison, prévient Mohamed Riani. Personne ne les attendait là, mais ils réalisent le sans-faute. Je connais un peu l’équipe pour l’avoir vu jouer l’année passée contre notre équipe B et on espère à nouveau réaliser un bon résultat d’autant qu’on est quasi au complet.»Seul Scorier, suspendu, n’en sera pas. Correia doigt est incertain.

viaLa folle remontée d’Ottignies – Lavenir.

P1 Dames – Premier succès pour Ottignies

Les gazelles ont signé leur première victoire face au White Star: 2-1. «Ce sont trois bons points car on les a pris dans des conditions compliquées, apprécie le T1 Jamel Dennoune. Déjà, notre équipe était restreinte en nombre. On a pourtant pris le dessus au niveau de la circulation et de la gestion des espaces. Puis l’adversaire a commencé à mettre la pression et a su égaliser. On aurait pu faire la différence plus vite en deuxième mi-temps mais, après le 2-1, on a bien résisté.»

Tildonk? «Le premier succès a fait du bien à tout le monde, mais il ne faut sous-estimer aucune équipe, même si notre prochain adversaire n’a pas encore pris de point.»

viaQUOI DE NEUF DANS NOS CLUBS FÉMININS… – Lavenir.

Coeck six fois buteur pour Ottignies B

Ottignies B – Clabecq B 10-2
Buts: Concy 1-0, 6, Laloux 2-0, 10, Caicco 2-1 et 2-2, 19 et 25, Coeck 3-2, 4-2, 5-2 et 6-2, 30, 34, 37 et 53, Concy 7-2, 60, Ioan 8-2 s.p., 70, Coeck 9-2 et 10-2, 80 et 85
Après avoir vite pris le large à 2-0 grâce à Concy et Laloux, Ottignies se fit rejoindre à 2-2 sur un doublé de Caicco. Mais Coeck passa par là pour faire vite 3-2 dans la foulée et rassurer les visités. Puis, le même Coeck plante encore un triplé qui fait monter les chiffres à 6-2. Concy, Ioan et Coeck, auteur de ses cinquième et sixième buts, donnent ensuite au score son allure définitive de 10-2!

viaCoeck six fois buteur pour Ottignies B – Lavenir.

P1 Dames – Ottignies a déjà besoin de points

Deuxième défaite pour les filles d’Ottignies à Wolfsdonk: 3-2. «On rentre bien dans le match, on mène 0-1, puis on commet une grosse erreur dans le milieu qui amène l’égalisation, explique le T1 Jamel Dennoune.Après, l’arbitre a pourri le match en donnant deux buts à l’adversaire, ce qui nous a mis un coup au moral. On a pourtant réagi, mais on s’est montré trop maladroit. Malgré une bonne mentalité, on ne peut pas se satisfaire du résultat, surtout au vu des circonstances. Il faut continuer à travailler pour le prochain match.»Samedi, les Ottintoises accueillent le White Star qui reste lui aussi bloqué à la case départ. «La situation reste compliquée par rapport aux aller-retour au sein du noyau, mais on devra malgré tout essayer de faire la différence.»

Ottignies a déjà besoin de points – Lavenir.

Zikonda : « Pas regarder les chiffres »

Le match nul obtenu par Ottignies B à Forest est d’autant plus beau qu’il l’a été dans des circonstances pour le moins particulières.

«On a cinq joueurs qui sont arrivés en retard à cause d’une panne sur l’autoroute, indique Éric Zikonda, l’entraîneur. Du coup, on a commencé la partie avec des garçons qui n’avaient pas le moindre échauffement dans les jambes. Cela rend ce résultat encore plus beau.»Nantie de quatre unités, la deuxième équipe du ROS entend faire fructifier son capital devant Clabecq, la lanterne rouge qui a encaissé, jusqu’ici, dix goals par match en moyenne. «Le message est clair: on ne doit pas regarder les chiffres de cette équipe, prévient notre interlocuteur. Puis, on avait perdu contre elle en Coupe. On sera donc méfiants et animés d’un sentiment revanchard, également.»

Zikonda : « Pas regarder les chiffres » – Lavenir.

ROS – AOC Buston P4A sur TV Com

Dimanche 13 septembre 2015
En football, direction la P4A pour un derby ottintois ! On n’en avait plus connu depuis un moment, mais la création de l’AOC Buston le permet à nouveau. Ce club est situé à Limelette, et il regroupe de nombreux joueurs issus de l’ABSSA. Il était opposé ce samedi soir au ROS, le Royal Ottignies Stimont, sur le terrain de l’avenue de Lauzelle. François Namur et Adrien Broze y ont assisté.

Découvrez les images de la rencontre et l’interview du capitaine sur :
Football : ROS – AOC Buston P4A.

P4B: Premier succès d’Ottignies B

Ottignies B – Saintes B 2-1
Opposé à Saintes B, léquipe dOttignies B a engrangé un premier succès ce dimanche après-midi, sur le score de 2-1. Cest Gharib qui a ouvert la marque pour les Ottintois, à la 20e minute. Puis, en seconde période, Coeck a doublé la mise à la 60e avant que Saintes ne reprenne espoir via Tincu, sur penalty. Mais le score ne bougea plus ensuite et le ROS pouvait savourer sa victoire, laquelle aurait pu et dû être même plus large dans les chiffres sans un excellent gardien saintois en face.

viaP4: Premier point pour Buston en 4A tous les résultats – Lavenir.

« Ottignies a bien sa place en P1 »

Longtemps empêtrées dans les profondeurs du classement, les Gazelles ont vu leur travail récompensé en deuxième partie de saison.

À l’image de Perwez, les Gazelles ottintoises ont aussi livré un deuxième tour de très bonne facture. Alors qu’elle ne totalisait que sept points au compteur fin 2014, l’équipe coachée par Jamel Dennoune termine avec trente-sept unités, le maintien en poche et une douzième place finale. «L’objectif de la saison était de mettre en place une nouvelle dynamique, rappelle le coach. Cela prend du temps, on y a travaillé durant tout le premier tour en faisant partie des trois derniers. On a appliqué tout cela au deuxième tour, prouvant ainsi que l’équipe peut tenir la route en P1. On s’est sauvé d’une belle manière en ayant plus de victoires que de défaite au cours de la deuxième partie de saison.»

Samedi dernier, Ottignies a ramené un bon partage (1-1) de son déplacement à Gooik (troisième) grâce à l’égalisation de Bronchain en première mi-temps. «Vu qu’on n’avait pas notre équipe-type, avec deux joueuses dont deux novices, il s’agit d’un bon point, estime le T1 ottintois. On aurait même pu prendre les trois en prenant le dessus dans le dernier quart d’heure, mais le ballon n’est pas rentré.»

Et la saison prochaine? «Aucune joueuse n’a démissionné, apprécie notre interlocuteur. On est dans une bonne dynamique et on va essayer de poursuivre sur cette lancée. Je ne dis pas qu’on va jouer le top, mais qui sait si on ne pourrait pas créer la surprise en reproduisant notre deuxième tour de cette année.»

« Ottignies a bien sa place en P1 » – Lavenir.